D'où viennent les idées ?

Publié le par M-Hélène

Ce n'est jamais facile d'expliquer comment viennent mes idées de bijoux. Bien sur avec ma formation de joaillerie j'ai eu plusieurs cours qui consistaient à nous apprendre ''comment avoir des idées'' . Mais bien franchement, on aura beau vous expliquer autant comme autant COMMENT ÊTRE CRÉATIF, il n'y a  rien de tel que la pratique concrète!


Noter, toujours noter !

Personnellement , on m'a toujours dit qu'il fallait sortir les idées quand elles sont là. Peu importe l'heure du jour ou de la nuit, il faut noter. La mémoire est une faculté qui oublie, alors pourquoi se permettre le luxe d'oublier une idée qui pourrait être LA bonne idée que vous attendiez depuis des mois ? J'ai toujours un carnet, un bout de papier, et un crayon pas trop loin. Dans mon sac, dans la voiture, dans mon casier au travail, il y a toujours un crayon et un bout de papier où je peux noter ne serait-ce qu'un petit échantillon de bijoux, un concept , une texture ou une couleur que j'ai en tête. 

 

lucy1.jpg

Peu importe le domaine dans lequel vous exercez, il ne faut jamais laisser de côté une idée, un flash. Ça m'arrive parfois durant mes courtes nuits de sommeil de voir surgir une idée.. Il y a donc souvent un carnet à dessins sur la table de chevet. Sinon, l'atelier étant la porte d'à côté, je me dépêche pour noter tout ça rapidement. Un mot, une couleur, la forme etc.. rapide et bref. Ensuite retour au pays des rêves. 

 

Ne jamais dire jamais.

Une idée, même étrange ou même impossible à créer, n'est jamais mauvaise. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises idées. Il n'y a que des idées qui demandent à sortir de vos esprits. Conservez toutes vos idées, qu'elles datent d'hier ou d'il y a 15 ans. J'ai dans mon atelier une bonne demi douzaine de carnets de croquis remplis ou non de dessins conservés au fil des années. 

Les Créations Ma Chérie, telles que vous les voyez aujourd'hui, sont le résultat de croquis et d'idées sorties à mon tout début de formation de joaillerie. Il m'a fallu plus de 4 ans avant de pouvoir mettre en fonction le processus de création tel que je l'espérais, avec les fournisseurs , les matières et le style que je le voulais il y a 4 ans. Mais mes petits croquis, même anodins, sont aujourd'hui les pièces maitresses de mes bijoux.

 

En avant la création!

 

Une fois que l'idée est sortie et qu'elle semble intéressante à travailler, je décide souvent d'y aller avec des prototype. Le gros avantage du prototype est de pouvoir le modifier, pouvoir acheter une première fois les matériaux en petite quantité. Il n'y a rien de pire que se lancer sur une idée en allant tout de suite acheter le matériel pour une production de 20-30 exemplaires sans tout d'abord savoir la faisabilité du dit projet. 


Iriez vous acheter 50 kilos de farine et de sucre  pour faire des gâteaux avant même d'avoir vérifié si la recette était à votre goût ? Sans savoir si vous avez une expérience assez grande de la pâtisserie pour vous lancer dans une telle aventure. Je modifie en moyenne 4 fois un bijou avant de me lancer dans une véritable ''production'' de petite série. Une fois le prototype concluant, qu'il répond à mes attentes de style, couleur et matériaux, je peux me permettre d'investif un peu plus de temps et d'argent sur la matière première. C'est souvent là que commence à créer mes couleurs pour dans mes pièces de métal. Rarement avant. Et s'en suit le procédé de création.... et la roue tourne !

 

Un peu de laisser aller...

Mais le mot d'ordre ? Laissez-vous aller ! Ça m'arrive aussi de laisser la folie me gagner et de mettre en marche le processus de création avant même de savoir si l'idée est bonne. D'acheter un bout de fil, des perles, des couleurs avant même de savoir quoi en faire. Il faut savoir suivre son instinct dans tout ce que l'on crée. Le secret à mon avis est de se créer son propre modèle de création. On ne le trouve pas du premier coup. Peut-être êtes-vous du type impulsif et donc il vous est impossible de vivre avec une contrainte aussi détaillée que la mienne... Peut-être vos idées vont et viennent dans tous les sens et que vous ne vous sentez aucunement gênés d'en perdre quelques-unes ? Chacun son modèle, chacun sa façon. Ce que je vous souhaite, c'est par dessus tout de pouvoir avancer et mettre vos idées en marche et de les voir naître au grand jour..

 

Si vous voulez lire un peu plus sur la créativité, vous pouvez cliquer sur le lien dans le début de mon article. C'est vraiment très instructif et vous pouvez mettre en pratique les petits exercices peu importe votre sphère de travail ou de création. 

Sur ce, je vous souhaite DE BONNES ET NOMBREUSES IDÉES CRÉATIVES !

Marie-H

 

Petit exercice pratique pour vous : Laissez-moi votre commentaire en me disant, vos idées sont-elles conservées ? Y a-t'il un moment de la journée où vos idées sont plus nombreuses ? Quelle est la situation la plus étrange à laquelle vous avez eu à faire face à une idée soudaine? 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hermine 25/09/2010 22:27



Quelle bonne idée cette question Marie.


Moi je trouve des idées en feuilletant des livres pour enfants, en regardant un livre comme je ne puis tout découper,quelques fois je fais un dessin ou je prends des note. La nuit ou le petit
matin sont aussi mes meilleurs moments de réflexion créatrices.


Les bouts de papier nenni je les perds, les cahiers de note ,parfois?!, Mon ordi est devenu mon cahier de note préféré.Espérons qu'il ne plantera pas bientôt!



M-Hélène 27/09/2010 03:05



Oui les papiers volants... ouffff moi aussi j'en perds !!! Alors les cahiers de note, les plus petits dans la sacoche, les grands l'atelier ;-) 



ludivine 12/09/2010 14:34



Marie, je viens de réaliser que tu avais aussi déménagé ta plume ici!  Wow, il n'est jamais trop tard pour allumer... Et voilà que je tombe sur ton super billet portant sur la créativité.
 


Je suis allée zieuter les conseils de Hugh MacLeod et oui, quand l'on se connecte avec cette voix qui nous guide, il peut en naître de belles choses que l'on ne comprend pas toujours, ni notre
entourage d'ailleurs.  Plus on explore notre voie artistique innée, plus on développe cette relation avec l'inspiration, mieux on se repère par rapport à notre talent.  


Pour ma part, puisque ma créativité s'exprime par les mots, j'ai toujours aussi papier et crayon avec moi.  Avec les années pourtant, j'ai aussi découvert le pouvoir de la spontanéité
intentionnelle.  Attendre que l'inspiration nous visite peut parfois être long.  Ainsi, en stimulant l'étincelle par une certaine discipline, on n'est plus à même de provoquer des
moments propices qui nourrissent la flamme.  


Je rattraperai le temps perdu en remontant jusqu'à la source de ta nouvelle maison-blogue.  



M-Hélène 12/09/2010 17:47



Ben il n'est jamais trop tard pour arriver en ville ma très chère !! Pourtant ce n'est pas toi qui avait mis un lien de mon blogue sur le tiens ? hihiihhii Pas grave ça me fait juste rire que tu
ne sois pas venue par ici avant d'y mettre mon lien ;-)  


à bientot alors !!



Soazig 12/09/2010 01:03



Des carnets et des classeurs partout. Les idées viennent aux moments les plus improbables, surtout la nuit (pas original...) mais j'ai souvent du mal à les retrouver avec précision au
réveil. Ma grande spécialité sont les idées irréalisables, tout au moins avec les moyens et connaissances dont je dispose. Peut-être un jour... Ce que j'aime le plus c'est expérimenter alors
qui sait où ça pourrait me mener. Je trouve que le processus créatif est passionnant !! 



M-Hélène 12/09/2010 17:48



Je crois que lorsque le cerveau est au repos, il ne l'est pas nécessairement ''partout'' les meilleures idées que j'ai eues sont celles qui sont arrivées durant mon sommeil... Je ne peux dire la
nuit étant donné que je dors de jour ;-) 


Et je rajoute : L'irréalisable , comme on le pense souvent, ne l'est souvent plus quelque temps plus tard.... donc faut rien jeter !!!



Cindy 12/09/2010 00:41



J'adore ton truc du bout de papier ou calpin & crayon partout où l'on ce trouve peu importe l'endroit et le moment de la journée. Je l'ai commencée moi aussi il y a quelques mois et c'est
merveilleux. Le retour aux pays des rêves est si facile dans après savoir vider l'esprit sur papier ! Pour ma part les flash arrive souvent pendant mes heures de sommeil donc le calpin a croquis
est formidable ! J'ai déjà du me laisser un message sur mon lecteur mp3 (ZEN) afin de m'expliquer un shéma pour un futur bijou dans des couleurs spécifiques en plein milieu d'une réunion !



francine 11/09/2010 05:01



J'aime bcp ta facon de prendre en note peut importe ou tu te trouves des idées de creation de tes bijoux